Un sud-africain "blanc" obtient le statut de réfugié au Canada

Publié le par Mia

un sud africain blanc vient d'obtenir un statut de réfugié au canada. 
Brandon Huntley prétend d'une part, avoir été attaqué sept fois par des noirs et d'autre part, que les blancs ne sont pas en sécurité en Afrique du Sud.
De plus il prétend être au chômage à cause de la politique d'action positive(AA ou affirmative action).

Quand on sait que le taux de chômage des blancs est au moins cinq fois inférieur à celui des noirs c'est difficile à avaler. Ce qui est vrai c'est que durant l'apartheid ces blancs des classes modestes ne connaissaient pas le chômage. Grâce à l'exploitation des noirs et de leur sol, le gouvernement avait suffisamment de revenus pour les maintenir artificiellement au dessus du seuil de pauvreté. Aujourd'hui ces derniers partagent le même sort que des millions de noirs pauvres, ce qui les plongent dans un certain désarrois.

Aux dernières nouvelles Brandon Huntley n'aurait jamais porté plainte auprès de la police sud africaine.
En plus cet homme est entré de manière illégale au Canada, il est resté plusieurs années dans cette situation, et c'est en 2008 seulement qu'il a fait cette demande.
On peut mettre de côté cet homme dont l'histoire ne cesse de se dégonfler heure après heure, pour faire le constat qu'il y a très nettement un problème entre c'est deux communautés.

C'est une société bloquée où les blancs ne demandent pas pardon et où les noirs n'ont aucune nécessité de pardonner (étant largement majoritaire).
Les blancs disent vouloir rester en Afrique du sud mais leurs actions démontrent le contraire.
FW De Klerk ne cesse d'aller dire partout que la politique d'action positive est une politique raciste, d'ailleurs lorsqu'Hillary Clinton est venue en Afrique du Sud et qu'il l'a rencontré, je ne doute pas qu'il lui a martelé ce message. De klerk est un homme qui a fait toute sa carrière politique durant l'apartheid, rendant des hommes inégaux en droit. Ce même homme souhaite donner des leçons à des personnes qui ont implanté ces politiques pour juguler les effets de l'apartheid, d'ailleurs De Klerk ne propose aucune alternative efficace.

Avant la coupe du monde, humilier le pays n'est pas la meilleur chose à faire.
L'actuel parti au pouvoir, l'ANC, est fier d'avoir amené la démocratie dans le pays. Ils sont également très sensible au regard des pays occidentaux. Le pays accueille des millions de réfugiés. C'est pour ces raisons que cette affaire a pris de l'ampleur. En montrant au reste du monde que le pays n'est pas parfait, ils touchent à la corde sensible.
La communaté blanche, si elle désire être intégrée dans ce continent et pourquoi pas être élu un jour, doit apporter des gages de loyauté car mis à part le rugby, lorsqu'ils évoquent l'Afrique du sud c'est toujours au travers de critiques acerbes.

Le problème des citoyens sud-africains est qu'ils ne partagent pas de communauté de destin.


Note sans intérêt:
Ce que je vais écrire n'est vraiment pas nécessaire mais je ne résiste pas: il a une tête de vainqueur ce Brandon Huntley!

Publié dans international

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article